Comment soigner la constipation pendant l’OMAD ?
Comment soigner la constipation pendant l’OMAD ?

Comment soigner la constipation pendant l’OMAD ?

L’OMAD est très connu pour ses nombreux bienfaits. Cependant, il existe quelques effets secondaires à la pratique d’un seul repas par jour. La constipation fait partie des effets secondaires de l’OMAD. Découvrons, ensemble, comment soigner la constipation pendant la pratique d’un repas par jour.

Votre alimentation et la constipation

Votre alimentation joue un rôle considérable dans votre bien-être digestif. Chaque variation de votre alimentation peut affecter vos selles de différentes manières. Si vous mangez un fast-food, par exemple, vos selles seront moins consistantes. Si vous mangez très épicés, également. Vous devez bien vérifier votre alimentation afin d’avoir un confort digestif et d’éviter les variations de vos selles. Le jeûne intermittent entraînera, au début, une variation de vos selles. Effectivement, votre corps n’étant pas habitué à la restriction alimentaire sur une longue période, il y a aura, à coup sûr, un temps d’adaptation.

Par exemple, certains pratiquants l’OMAD souffrent de constipation et d’autres de diarrhée. Découvrez, aussi, les effets secondaires de l’OMAD.

Pourquoi sommes-nous constipés en pratiquant l’OMAD ?

Selon de nombreuses sources et médecins, les problèmes de transit sont directement liés à l’adaptation de votre corps au jeûne intermittent. Surtout en pratiquant l’OMAD, votre corps sera, durant une longue période, sans alimentation. Cette période d’adaptation est nécessaire pour que votre transit s’acclimate correctement et que vous puissiez bénéficier de tous les avantages d’un seul repas par jour. Comme vous le savez sûrement déjà, si vous n’avez pas un apport en fibre suffisant, vous risquez d’être constipé. Les fibres alimentaires jouent un rôle primordial dans le bon fonctionnement de votre système digestif. Si vous diminuez les fibres alimentaires, vous vous assurez d’aller de moins en moins aux toilettes.

Outre l’apport en fibre, l’hydratation est, aussi, nécessaire. C’est grâce à l’hydratation que vous apportez tous les éléments nécessaires pour avoir un bon transit. L’apport des fibres est renforcé grâce à une bonne hydratation. En pratiquant l’OMAD, il est possible que vous ne buviez plus assez. Nous vous conseillons d’apporter à votre corps toute l’hydratation nécessaire en buvant différentes boissons sans calorie : café, thé glacé, thé chaud, eau pétillante, etc. 

Les raisons de la constipation omad :

  1. L’apport en fibre trop bas
  2. Vous ne buvez pas assez d’eau

L’intolérance à des aliments ou médicaments

Au-delà du jeûne intermittent et d’un repas par jour, l’intolérance à des aliments ou médicaments peut entrer en jeu. Que ce soit pour la constipation ou la diarrhée, il est important de vérifier, également, si ces désagréments arrivent qu’avec certains aliments ou certains médicaments.

Si votre trouble digestif ne s’arrête pas, n’hésitez pas à consulter un médecin afin d’avoir un avis professionnel sur votre état de santé.

Comment soigner la constipation ?

Comme nous l’avons vu, vous devez veiller à boire suffisamment d’eau et à manger suffisamment de fibre. Selon certaines sources, une personne avec un mode de vie actif doit consommer entre 20 et 25g de fibres. Aussi, ce n’est pas un mythe, la consommation de café donne envie d’aller aux toilettes ! Le café stimule les récepteurs du côlon à se contracter, provoquant une défécation.

Pour finir, éviter, également, les éléments transformés et raffinés : pain, pâtes blanches, biscuits, etc. L’ensemble de ses produits manquent de fibre et peuvent, même, augmenter la sensation de faim.

Soigner la constipation omad :

  1. Manger des fibres
  2. Boire suffisamment d’eau
  3. Eviter les éléments transformés

Découvrez, également, notre article sur la pratique de l’OMAD en étant enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *