Les femmes peuvent-elles pratiquer l’OMAD ?
Les femmes peuvent-elles pratiquer l’OMAD ?

Les femmes peuvent-elles pratiquer l’OMAD ?

Vous êtes une femme et vous souhaitez en apprendre davantage sur l’OMAD ? Ou même le pratiquer ? Démarrer la lecture de cette article en sirotant un thé ou un café et découvrez tous les merveilleux bienfaits de l’OMAD pour votre santé physique et mentale.

L’OMAD est-il envisageable pour une femme ?

Et pourquoi pas ? L’OMAD ou n’importe quelle pratique peut-être effectuée par une femme. De ce fait, il est tout à fait possible pour une femme, qu’importe son âge, de pratiquer l’OMAD. L’OMAD doit être considéré comme un réel style de vie, un complément de santé à votre vie. Même si, très généralement, l’OMAD est pratiqué comme un régime, très vite, il deviendra un réel atout à votre style de vie.

Ne soyez pas trop fermé ! Il est possible d’associer vie sociale et un repas par jour. Faites évoluer votre OMAD en fonction de vos interactions sociales, sorties, vie de famille, etc.

Quels sont les avantages de l’OMAD pour une femme ?

Comme pour le jeûne intermittent classique, l’OMAD présente de nombreux avantages. En particulier pour les femmes. En effet, les femmes sont plus sensibles et plus affectées par le stress physique. La pratique d’un jeûne long permet de réduire ce stress. La femme serait, également, plus sensible à la perte de poids que les hommes. Félicitations mesdames, vous aurez plus de chances de perdre vos kilos en trop. Aussi, il y a d’autres nombreux avantages comme la capacité accrue à se concentrer ou encore la baisse de la fatigue sur de nombreuses pratiquantes.

Bien sûr, comme pour tous les pratiquants, les autres avantages de l’OMAD s’appliquent : amélioration du taux de cholestérol, réduction de la tension artérielle, réduction de l’inflammation chronique, etc. Retrouvez notre article sur les bienfaits de l’OMAD.

Quels sont les risques de la pratique de l’OMAD pour une femme ?

L’OMAD et le jeûne intermittent long peuvent être un problème dans certains cas. Voyons ensemble lesquels. Il parait clair que durant la grossesse, il n’est pas préférable de pratiquer le jeûne. Selon plusieurs études, l’OMAD et le jeûne prolongé peut avoir des incidences sur la croissance du bébé et sa bonne santé. Aussi, lors de l’allaitement. Comme pour la grossesse, l’OMAD peut provoquer des problématiques de croissance pour le bébé. Voici un article qui pourrait correspondre à vos attentes : omad grossesse.

Comme pour les autres pratiquants, lorsque vous êtes malades ou que la prise de médicament à heures fixes est obligatoire, le jeûne doit être arrêté. Il est indispensable de respecter les conseils de votre médecin.

L’exemple d’une pratiquante de l’OMAD

Vous connaissez Omad Queen ? Je vous invite à la découvrir à travers ses réseaux sociaux et notamment Instagram. Omad Queen explique son parcours, son style de vie et surtout sa façon d’aborder le jeûne intermittent long avec un seul repas par jour.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par OMAD QUEEN (@omad_queen)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *